Dans les environs

La demeure de Ronsard, le prieuré de Saint-Cosme : Construit sur l’emplacement d’un ancien oratoire, ce prieuré du XIe siècle appartint à la collégiale Saint-Martin. Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, la plupart des bâtiments furent détruits. Il en subsiste aujourd’hui d’importants vestiges agréablement mis en valeur : la maison du Prieur (XVe siècle), qu’habita Ronsard jusqu’à sa mort en 1585. Il y règne une douce atmosphère et le cadre environnant, les huit jardins, inspirés du Moyen Âge et de la Renaissance invitent à la rêverie.

La Gatine Tourangelle et le pays de Racan : Située au nord-ouest du département, aux confins de la Sarthe, la Gâtine tourangelle est une région discrète, tournée vers le tourisme vert. Les bois succèdent aux landes ou aux champs de céréales, et les étangs y sont nombreux. C’est une région refuge pour les amateurs de calme et de nature. La région est aussi riche d’un passé historique dont témoignent châteaux et églises romanes.

Beaumont-La-Ronce : Le château, dont le donjon date du XIIIe siècle, fut plusieurs fois remanié au cours des âges. Il fut célébré par Ronsard. Aujourd’hui ce sont les constructions du XIXe siècle qui dominent.  En direction de Marray, le village possède un quartier troglodytique.

Chemillé-Sur-Dême : Joli village fleuri aux rues pentues, qui compte quelques vieilles demeures à colombages. On y trouve un petit musée de l’Apiculture. L’église au toit d’ardoise est intéressante, avec sa belle voûte et un ensemble de sculptures Renaissance au-dessus des fonts baptismaux.

Bueil-En-Touraine : Joli village, aux confins de la Touraine et de la Sarthe, célèbre pour sa collégiale et situé au cœur d’un pays de pommiers et d’anciennes vignes. La commune a entrepris de restaurer la collégiale Saint-Michel et l’église Saint-Pierre.
    
Saint-Christophe-S/Le-Nais : Village étagé au-dessus de la vallée de l’Escotais, jadis célèbre pour son pèlerinage en l’honneur de saint Christophe. L’église, dont la plus vieille partie est du XIe siècle, abrite une monumentale statue de saint Christophe en plâtre datant du XVIIIe siècle. Ce saint avait, paraît-il, le pouvoir d’exaucer les vœux de mariage des jeunes filles.

Saint-Paterne-Racan : L’Escotais, qui arrose le village, animait autrefois de nombreux moulins produisant de la force pour le travail des fileurs de chanvre. De ce lointain passé, il ne reste que les nombreuses caves creusées dans le tuffeau. le tuffeau, où l’on entreposait le fil. L’église Saint-Paterne contient de belles sculptures en terre cuite de l’époque Renaissance.  À 2 km au sud du village, dans un site splendide à flanc de falaise, on aperçoit le château de la Roche-Racan.

Savigné-Sur-Lathan : À 13 km au sud de Château-la-Vallière. Installé en rase campagne, ce curieux bourg est la survivance d’une enceinte fortifiée du XVIe siècle entourée de douves qu’irrigue le Lathan. Mais Savigné renferme aussi un intéressant musée géologique, le musée du Savignéen.

La Petite France : Musée des Trains et des Transports miniatures. Deux passionnés, père et fils, font revivre des circuits de trains électriques miniatures. Certains datent de plus d’une trentaine d’années. Mais le plus extraordinaire, c’est une maquette de la France en miniature qui a demandé des années de travail.
 

Edeis

Réalisation : Agence Multimedia Otidea